Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 22:07

Au début du mois d’octobre, les antifas moscovites du groupe What We Feel sont venus jouer en France pour cinq dates mémorables, à l’occasion d’une tournée commencée une dizaine de jours avant en Biélorussie, en Pologne et en Allemagne. La tournée avait démarré sur les chapeaux de roue avec la mobilisation de la police anti-émeute biélorusse à la gare de Minsk : réveillés par la police du rail, les WWF avaient préféré quitter le train avant la station prévue pour éviter de se faire cueillir par les gorilles que les flics de Moscou avaient avertis de l’arrivée d’un groupe « d’extrémistes ». À Saint-Pétersbourg d’ailleurs, le concert qu’ils devaient donner au début du mois de septembre pour la sortie de leur nouvel album avait été annulé par la police.

 

 


En France, les WWF ont pu jouer tranquillement, malgré les singeries des fachos à Lille, et comme l’année dernière, ils ont rencontré un succès impressionnant, offrant à leur public, qui ne les connaît pourtant pas très bien, un show encore plus enragé que l’année précédente.

 

 

Cette fois-ci, les six musiciens de WWF sont venus accompagnés d’un chanteur invité sur la tournée et sur leur nouvel album : venu prêter main forte à Bob au chant, le chanteur de Razor Bois et des Moscow Death Brigades a permis au groupe d’interpréter sur scène le fameux « Sometimes antisocial, always antifascist ».

 

 

 

À commander à No Pasaran 12 euros, les bénéfices seront reversés à l’Anarchist Black Cross de Moscou


Le nouvel album de What We Feel, intitulé наши 14 слов (Nos 14 Mots), véritable riposte au credo NS auquel il fait allusion est caractéristique de l’évolution du groupe : plus de force, plus de maîtrise et plus de finesse, avec une rage et un engagement antifa intacts. Après une intro puissante et combative, en forme de dédicace et de programme (« Notre musique exprime ce que nous croyons »), ce deuxième album est ponctué de chansons dont on devine, dès qu’on les entend, qu’elles sont déjà des hymnes du public antifa de là-bas. Je pense à « Мы не забудем » (Nous n’oublions pas), « Нет доверия » (Pas de confiance) et bien sûr « Sometimes antisocial, always antifascist ». Même s’il est toujours varié, le style musical de WWF est toujours un hardcore puissant, avec des accents de défi, comme le titre « дрессированный пес » (Comme un chien dressé, sur la police) qui sonne comme une marche. À noter pour ceux qui ont aimé le featuring des Moscow Death Brigades sur l’album de Razor Bois (« Straight outta Moscow »), un nouveau featuring de ce groupe avec les WWF, intitulé «  Стоять до конца » (Jusqu’à la fin), absolument magnifique !

 


 

 

Tina

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans On aime
commenter cet article

commentaires