Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 00:02

rotis23.jpg

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 10:29

Tandis que le Front national occupe le devant de la scène médiatique et s'évertue à se « dédiaboliser », des groupes d'extrême droite plus ou moins organisés alimentent la rubrique des faits divers : « descentes » racistes dans des lycées ou des quartiers, agressions de militants du mouvement social, attaques de rassemblements en soutien aux sans-papiers, concerts néo-nazis…

Tous les 9 mai, depuis plus de 15 ans, c'est cette extrême droite-là, dont le seul discours est la violence, dont la seule arme est la peur, qui se pavane dans les rues parisiennes, drapeaux à croix celtique au vent et slogans racistes à la bouche.

À plusieurs reprises par le passé, des contre-rassemblements antifascistes ont empêché leur défilé, et leur ont rappelé que la rue ne leur appartient pas.

Cette annéaffiche-9-mai2011.jpge encore, nous appelons tou(te)s les antifascistes à manifester pour dénoncer non seulement la parade fasciste de ce jour-là, mais surtout plus largement pour rappeler que seule la solidarité, l' action collective et la résistance en actes sont efficaces contre le climat de terreur et de tension sociale que cherchent à imposer ces groupes d'ultra-droite.

Barrons la route à l'extrême droite !

 

Qui, sinon nous ? Quand, sinon maintenant ? Où, sinon ici ?
Tous dans la rue le 8 mai pour barrer la route à l’extrême droite !

Rendez-vous devant l’Opéra à 10h précises
À l’appel de l’AFA, l’AL, la CNT, la FA, la FSE, Sud Étudiant, le Scalp…

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 23:43

Repas à la Rôtisserie en soutien au SCALP

Samedi 9 Avril à partir de 19h30, à la Rôtisserie 4, rue Sainte-Marthe, Paris Xe - M° Belleville, se fera un restaurant de soutien au scalp-reflex, le groupe antifasciste et libertaire parisien du réseau No Pasaran. Venez nombreux et nombreuses !

 


scalp-seul-23.gif

Qu'est-ce que le SCALP ? 

Les liens qui unissent l'extrême droite au système capitaliste et à l'Etat ont toujours été très forts, quasi-indissociables même : d'un côté, l'extrême droite s'alimente des conséquences des logiques d'exclusion, de mise en concurrence et d'exploitation engendrées par le capitalisme, de l'autre, les gouvernements qui se succèdent s'appuient sur les idées prônées par l'extrême droite pour mener une politique sécuritaire, répressive et xénophobe, politique à même de diviser ou de réprimer ceux qui contestent ce système. Partant de ce constat et depuis leurs origines, les SCALP (Section Carrément Anti-Le Pen) mènent une lutte radicale face aux idéologies qui soutiennent la domination et l'oppression (fascisme, capitalisme, conservatisme, racisme, sexisme …) et face à la politique des gouvernements qui s'en inspirent.  

Cette lutte globale s'associe à la tentative d'élaboration - ou au soutien pour - des alternatives émancipatrices, et s'inscrit dans une perspective de révolution sociale et libertaire.

Notre blog : http://scalp-reflex.over-blog.com/ 

Contact : scalpreflex@samizdat.net / 06 46 12 56 11

 


Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 01:00

495106443.gif

Soirée de soutien pour le SCALP / No Pasaran !
Dimanche 23 janvier 2011 - 17h, au CICP 21ter rue Voltaire 75011 Paris
Concert/projection d'une sélection de vidéos présentant des actions du
Scalp des années 2006 à 2010, suivie d'une discussion autour des pratiques
antifascistes et anticapitalistes radicales.

 

 

 

 

Tables de presse et musiques avec:


  * RPG - 7 (rock proletario - Cataluna)


  * KIDDAM & THE PEOPLE (hip hop - Paris/banlieue)


  * BRIXTON CATS (punk rock - Ménilmontant)

                P.A.F. : 5 zéroshttp://1.bp.blogspot.com/_VRgai8hXTek/SqemCNuzO6I/AAAAAAAAAEA/TnEuzoVYHc0/S1600-R/animccc.gif

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 00:59

Photo-0003.jpg

 

Samedi 15 janvier, nous étions plus d'un millier de personnes à manifester dans les rues de Tours contre le Front National, réuni en congrès dans la ville, et les idées véhiculées par ce parti raciste et réactionnaire. Sans surprise, la police était omniprésente pour décourager toute riposte antifasciste. Avant la manif, sur les routes menant à Tours ou dans les trains et sur les quais de la gare, les flics contrôlaient à tour de bras.

Puis pendant la manif, un dispositif policier démesuré s’est mis en place du côté de la place Jean-Jaurès, pour empêcher les  manifestants de poursuivre vers le lieu où se tenait le congrès, en installant des grilles sur la rue, puis en lançant du gaz et en utilisant des canons à eau pour disperser la foule. Tout cela survolé par un hélicoptère, au cas où, surement, nous aurions décidé de nous en prendre au congrès par les airs... Finalement, l’agitation s’est poursuivie dans les rues, où les flics ont procédé à une vingtaine d’arrestations. Certaines d’entre elles se sont même produites au sein de la manifestation, où les flics en civil, se servant des brassards du service d’ordre pour semer la confusion, sont parvenus à interpeller des camarades…

En parallèle, et à peu près à la même heure, Le Pen faisait son discours d’adieu et, comme d’ordinaire, posait le Front National en victime du Système et insistait sur le nouveau thème fort de l’extrême droite, à savoir « l’islamisation de la société ». Reste que le Système, à quelques centaines de mètres de lui, réprimait avec zèle les antifa. Reste aussi qu’à l’heure où le pouvoir, aiguillé par l’extrême droite, s’en prend aux droits des immigrés, des musulmans, des travailleurs, des jeunes des quartiers populaires, il garantit dans le même temps ceux des fascistes et la bonne tenue de leur congrès.

FN partout ! Justice nulle part !

Section Carrément Anti (Marine) Le Pen

Tours.jpg

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 12:12

Samedi 18 décembre, Riposte Laïque, le Bloc Identitaire et quelques cautions organisaient un meeting pompeusement intitulé "Assises contre l’Islamisation de nos pays". Quels enseignements en tirer ?



Lire la suite de Les "Assises internationales contre l’islamisation de l’Europe", un dîner de (néo)cons pour le Bloc Identitaire et Riposte Laïque sur le site de REFLEXes...

 

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 22:03

 


 

 

 

Si nous sommes intervenus le dimanche 28 novembre 2010 au Novotel de Sèvres, c’est que le 4 décembre prochain s’y tiendra un colloque organisé par divers groupuscules d’extrême droite, tous liés aux Identitaires (cf. ci-dessous).
Sous l’intitulé anodin «Localisme & identité», ce «colloque» sera en réalité pour ces néo-fascistes l’occasion de faire un meeting de la haine,  islamophobe et raciste.
Le public de ce genre de manifestation ne vaut en général guère mieux que les intervenants, souvent condamnés pour des actes de violence raciste, et il faut s’attendre à de possibles agressions à l’encontre de celles et ceux qui pourraient leur déplaire…
Leur stratégie : avancer masqués pour mieux banaliser leurs idées, et pouvoir les imposer ensuite.
Ne laissons l’extrême droite se sentir nulle part chez elle !
REFUSONS LA TENUE DE CE COLLOQUE !


Qui sont les identitaires ?
Les Identitaires sont la reconstitution d’Unité Radicale, une organisation interdite après que l’un de ses membres, Maxime Brunerie ait tenté de tuer le président Jacques Chirac le 14 juillet 2002. Ils apparaissent sous divers noms : Bloc Identitaires, Jeunesses Identitaires, Autre Jeunesse, Projet Apache, Jeune Bretagne … Fabrice Robert, Philippe Vardon, Richard Roudier, sont les responsables des Identitaires.

Qui sont les intervenants du colloque ?

Fabrice Robert :
Ancien militant des groupes néo-fascistes Troisième Voie et Nouvelle Résistance, il milite en parallèle dès ses 16 ans au Front National, pour lequel il sera conseiller municipal à La Courneuve avant de rejoindre le MNR. Il fut arrêté et jugé pour avoir distribué des tracts antisémites et révisionnistes devant un Lycée. Il est également membre du groupe de rock nazi Fraction, inquiété par la justice en 1998 pour la chanson « une balle », dans laquelle le groupe promettait d’exécuter les juifs, les étrangers… Le groupe Fraction continue de jouer dans des concerts organisés par l'association terroriste néo-nazie Blood & Honour.

Richard Roudier :
Ancien d’Unité Radicale et fondateur des Identitaires, il est également le président du CEPE (Comité d’Entraine aux Prisonniers Européens), association qui vient en aide à des militants d’extrême droite en prison. L’un des prisonniers soutenu par le CEPE est Michel Lajoye, néo-nazi condamné pour avoir poser des bombes dans des lieux fréquentés par des travailleurs immigrés. En 2010, il fut tête de liste d’extrême droite sous l’étiquette Ligue du Midi.

Philippe Milliau :
Ancien membre de la Fédération des Etudiants Nationalistes et du mouvement racialiste le GRECE, il fut pendant longtemps conseiller régional d’Ile-de-France puis responsable MNR. Il rejoint le Bloc Identitaire en 2008 et en devient le responsable pour la Bretagne. La section prend alors le nom de Bloc Breton et son mouvement de Jeunesse Jeune Bretagne. Ils ouvrent un local d’extrême droite en Bretagne du nom de Ti-Breizh .

Arnaud Gouillon :
Président d’une association satellite des Identitaires Solidarité-Kosovo il fait parti de la première génération des Jeunesses Identitaires et est devenu très rapidement le responsable de la section grenobloise. Présent à la fête du 1er Mai 2005 des Identitaires à Nice, il a été  poursuivi pour des violences racistes commises la veille de la fête dans le vieux Nice.

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 19:34


Article écrit et publié : l'action antifasciste paris / banlieue


Le groupe Onesta se forme en 2005 à Paris. Influencés par la scène hardcore punk New Yorkaise (Madball, Biohazard…), ils sortent à l’époque coup sur coup une démo (With The Most Honourable Intentions, 2006) et un album sur le label Disagree Records (Back To Reality, 2007). Jusqu’ici, tout va bien puisque Onesta est un des groupes de la mouvance hardcore/beatdown parisienne qui, si elle n’a jamais été politisée, n’est pas non plus connue pour abriter des militants d’extrême droite. A cette époque, le groupe jouera même à la miroiterie pour un concert organisé par une association clairement étiquetée antiraciste : 40 Oz Orgasm.

 

http://img26.imageshack.us/img26/3897/lf6c9a0f811ed866cc346a5.jpg

 

Tout se complique lorsque le groupe intègre en 2008 deux nouveaux musiciens. D’abord Mario Alves Do Carmo à la basse (deuxième  à partir de la droite, ex Black Bomb A et Days Of Decline) puis Pascal D. dit « Pat » à la guitare (premier à droite, ancien membre du groupe de hardcore parisien Providence). Plus étonnant, le groupe, au line up très changeant intègre également Axel, ancien batteur du groupe punk Guerilla Poubelle (qu’on ne peut pas franchement taxer de promiscuité avec l’extrême droite).

 

http://img252.imageshack.us/img252/5426/24692369902695757815160.jpg

 

 

Le groupe qui n’était initialement qu’un groupe de hardcore parisien comme tant d’autres commence alors à se rapprocher des milieux d’extrême droite par le biais des deux nouveaux arrivants. On les remarque régulièrement aux côtés des hooligans du Kop de Boulogne, comme ce jour où Mario Alves se fait remarquer posant devant la tribune Boulogne en compagnie de Benjamin (en rouge, guitariste du groupe de hardcore parisien Harside) et d’un hooligan et militant d’extrême droite bien connu du milieu parisien : Nicolas Paz (A Gauche). Ce dernier s’était notamment illustré en 2004 lorsqu’il avait incendié deux mosquées à Annecy, acte pour lequel il sera condamné à 5 ans de prison dont 4 fermes, voir article)

 

http://img221.imageshack.us/img221/6791/boulogneb.jpg

 

 

Clairement influencés par les USA, son hardcore punk aux relents hip hop et ses looks sportswear, les membres d’Onesta versent donc également dans l’activisme d’extrême droite. Etonnant lorsqu’on visionne un clip issu de leur dernier album « We got game ».

 

 

 

 

 

Illustration d’une certaine schizophrénie culturelle et politique, c’est encore Mario Alves qu’on retrouve administrateur d’une page Facebook liée aux identitaires et proclamant que « Le métissage des peuples est le génocide des cultures » aux côtés d'autres militants d'extrême droite et hooligans bien connus (Voir). Il est à noter que sur cette page figure également en bonne place, un post promo pour un concert d’Onesta.

 

 

Pascal D. n’est quant à lui pas en reste. C’est notamment le cas le 28 Février 2010 à l’occasion d’un PSG-Marseille, lorsque les hooligans du Kop attaquent les supporters de la tribune Auteuil. Chants et slogans racistes à l’appui, les hooligans agressent violemment les ultras du virage Auteuil ainsi que tout supporter un peu trop basané croisant leur chemin. Ce jour là, les hooligans sont appuyés par un certain nombre de militants politiques d’extrême droite (voir nos article à l'époque ICI et LA) mais également par Pascal D., guitariste d’Onesta que l’on peut apercevoir au premier rang de ces violences.  (Voir la photo en grand taille et la vidéo)

 

 

http://img813.imageshack.us/img813/4628/capt2b.jpg

 

 

Cette violente agression se soldera par la mort de Yann Lorence, membre de la tribune Boulogne, battu à mort par des supporters ulcérés de cette nouvelle agression raciste des hooligans du Kop de Boulogne.

 

Constant dans son activisme, Pascal D. s’illustre également le Dimanche 11 Avril 2010 lorsque suite à un affrontement entre militants du GUD (Groupe Union Défense) et militants antifascistes, un certain nombre de personnes sont arrêtées et transférées au dépôt du tribunal de grande instance de Paris. Alors qu’un certain nombre de militants antifascistes se sont rassemblés à proximité du tribunal, c’est le très médiatique Serge Ayoub, alias « Batskin », qui vient provoquer les antifas appuyé en cela par… Pascal D. et son compère Mario Alves. C’est donc, non sans surprise, que les militants antifascistes constatent que ce jour là, survêtements et bombers font allègrement équipe. 

 

De son côté, Mario Alves franchi mi-2010 un nouveau cap en se rapprochant fortement du Projet Apache (section jeunesse du Bloc Identitaire Paris) qu’il intègre finalement.

Cette hyperactivité dans les milieux d’extrême droite ne passe pas inaperçue chez les antifas mais n’entraine par de réaction au sein de la scène hardcore à laquelle ils appartiennent et au sein de laquelle ils continuent à être actifs et à se produire en concert (notamment le 24 Aout 2010 au Nouveau Casino en compagnie des américains de  Madball).

 

Ils se produisent également le Jeudi 18 Novembre dernier à la péniche Alternat à Paris en compagnie du groupe New Yorkais Skarhead. Ce jour là, le groupe, sentant peut être le vent du boulet, s’adjoint les services de plusieurs dizaines de hooligans du kop de Boulogne et de militants du Projet Apache. Le concert se soldera par de violents incidents avec des antifascistes et voit les hooligans éructer cris de singes et slogan racistes devant le lieu du concert.  Mais ce jour là encore, Onesta assure sa prestation  et le public ne réalise pas les raisons de cet affrontement.

 

http://img718.imageshack.us/img718/5414/image4kr.jpg

 

 

A la suite du concert on pourra observer Bogdan, chanteur du groupe Onesta, remercier sur la page facebook du concert les membres du K.O.B. (Kop Of Boulogne) pour leur présence ainsi que l’association organisatrice « Crime In Hell » déclarer que le concert s’est très bien passé. Ce jour là, c’est donc officiellement que des groupes et associations de la scène hardcore font équipe avec des militants d’extrême droite.

 

http://img139.imageshack.us/img139/1417/image3ld.jpg

 

 

 

 

 Apolitisme extrême, défaut d’information ou peur de réagir ? Toujours est-il que le groupe et ses membres restent présents au sein de la scène hardcore et que le public ne semble pas réaliser l’activisme d’extrême droite qu’entretiennent une partie  de ses adeptes.

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 21:24

 


 
Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 23:20

Aujourd’hui, dimanche 14 novembre, malgré l’hostilité et l’agressivité de la sécurité du plus grand et du plus célèbre musée de Paris, nous avons ajouté symboliquement une œuvre à l’exposition que le Louvre propose dans le cadre de l’année croisée France-Russie. Nous sommes intervenus au Louvre pour manifester notre solidarité à Alexeï Gaskarov et Maxim Solopov, deux militants antifascistes qui ont été emprisonnés pour leur seul engagement politique, et pour montrer notre soutien aux citoyens et aux journalistes russes qui s’opposent à leur gouvernement.

Nous avons déployé un tableau intitulé La Bataille de Khimki, où figurait la foule des opposants massée devant la mairie de Khimki, elle-même ceinte de l’autoroute que révélait peu à peu un bulldozer, marqué du logo de Vinci et conduit par Vladimir Poutine. Un groupe de néonazis était posté à droite du tableau, rappelant l’utilisation qu’en a faite l’entreprise chargée de l’abattage des arbres de la forêt et la complaisance du gouvernement russe à l’égard de l’extrême droite. Les journalistes étaient présents dans la foule des opposants, portant les marques des agressions que plusieurs d’entre eux ont subies sans que leurs agresseurs soient jamais inquiétés. Quant aux deux militants antifascistes, ils ont été symboliquement recouverts de barreaux qui rappelaient à la fois les deux mois de détention préventive qu’ils ont dû endurer et le risque qu’ils courent d’aller en prison pour sept ans, au terme de leurs procès qui doivent s’ouvrir prochainement.

Le gouvernement français et l’industrie française collaborent avec un gouvernement totalitaire en Russie, qui bâillonne, emprisonne et assassine ceux et celles qui, pour défendre leurs idées antifascistes et écologistes, refusent d’accepter sa politique. Face à cela, nous réclamons l’abandon complet et définitif du projet d’autoroute à Khimki et exigeons l’arrêt des poursuites contre Maxim et Alexeï.

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Communiqués
commenter cet article