Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 21:05
9 mai 2009.

 

 

 

9 mai 2008.

 

 

 

9 mai 2006.

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 21:11

Un nouveau scalpotest à l'occasion de la fête du travail.

 

tract 1er mai 2010 (Recto)

tract-1er-mai-2010--verso-.jpg

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Communiqués
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 16:05

siteoff0.jpg

 

Le dernier numéro de Franc-Tireur, bulletin d'information du SRA (Solidarité Résistance Antifasciste) est en ligne

http://solidarite.samizdat.net/spip.php?article262

Editorial : Des fascistes dans les facs, des antifascistes au tribunal

En une semaine, deux centres de l'université Paris 1 (Sorbonne et Panthéon), ont reçu à plusieurs reprises la visite d’un groupe d’une dizaine de personnes armées se réclamant du GUD et diffusant leur nauséabonde propagande(1).

Du gaz lacrymogène a été échangé à une occasion, des affrontements plus violents ont eu lieu plus récemment, occasionnant des blessés des deux côtés.

Plusieurs étudiants de Paris 1 ont été blessés (nez cassés et autres plaies et contusions) lors de cette échauffourée. Très vite, une quarantaine de personnes s’est rassemblée devant l’université. Les forces de police en ont alors très rapidement encerclé une partie pour procéder à un contrôle d’identité tandis que les portes du Panthéon se refermaient opportunément dans leur dos, pour "mieux assurer la sécurité des usagers".

Au final plusieurs militants antifascistes ont été placés en garde à vue pendant 72 heures au commissariat du 5ème arrondissement. Bénéficiant rapidement d'un fort soutien extérieur, ils ont toutefois été déférés devant le juge des libertés et de la détention à la fin de leur garde à vue.

Ils passeront en procès les 2 et 8 juin 2010 au Palais de justice de Paris. Le SRA appelle à une mobilisation les jours des procès et à soutenir les militants antifascistes inculpés avant et pendant les procès.

Les camarades parisiens ne sont pas les seuls à devoir se confronter aux fachos de tout poil puisque ne nombreux antifascistes, syndicalistes, militants ont été blessés ou victimes d'agressions à Lyon, Chauny, Agen, Besançon etc. Face à cette montée de l'extrême droite la résistance s'organise : plus de 500 personnes à la manifestation de Chauny le 27 mars dernier, plus de 3000 personnes à celle de Lyon le 10 avril pour affirmer leur refus de l'extrême droite.

Enfin le 9 mai 2010 s'organise une véritable riposte sociale antifasciste(2) afin de lutter contre la lepénisation des esprits et de renvoyer le fascisme dans les poubelles de l'histoire. Cette marche antifasciste unitaire qui s'inscrit dans une tradition internationaliste sera précédée la veille d'un débat sur le thème "Combattre l’extreme droite sur terrain social : Pourquoi ? Comment ?" au salon du livre libertaire.

(1) Voir les articles de Reflex(es) :
- Groupe Union Défense (GUD) http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article372
- Elections aux CROUS 2010 : La droite universitaire à la croisée des chemins http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article449

(2) http://9mai.samizdat.net

Dans ce numéro

- A Chauny comme ailleurs, le fascisme ne passera pas
- Lyon : riposte antifasciste aux attaques de l'extrême droite
- Pour un 9 mai antifasciste (http://9mai.samizdat.net)
- Campagne de solidarité avec les antifascistes russes (http://antifasrusses.samizdat.net)
- Besançon : criminalisation des antifascistes (http://scalpbesak.wordpress.com/)
- Agen : situation difficile pour les antifascistes

http://solidarite.samizdat.net/spip.php?article262

Tous les numéros de Franc-Tireur

http://solidarite.samizdat.net/spip.php?rubrique6

Télécharger le dernier Franc-Tireur au format PDF

http://solidarite.samizdat.net/IMG/pdf/FT24-avril2010.pdf

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 17:37

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 15:05

A l’entrée de la fac de Saint Denis (Paris VIII), un local abandonné a été récupéré par des étudiant-e-s et des individu-e-s le 6 avril dernier. Cette ancienne cafétéria, désertée depuis plusieurs années, a été transformée en espace autogéré, à destination de tous et de toutes. De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place (atelier peinture, concerts, projections, cours libres, cantine autogéré…) et de nombreuses idées étaient en projet, parmi lesquelles l’ouverture d’un infokiosk et d’un magasin gratuit…

Malheureusement, cet espace d’échanges, de gratuité, de solidarités et de luttes détonne à l’heure où les facs ne sont plus que de simples espaces de circulation et de consommation de cours, et dans lequel tout projet doit être étroitement encadré par la direction. Le lieu fut donc cadenassé à la veille des vacances, et les portes extérieures soudées, mettant temporairement un terme à l’occupation.

La logique est claire : mieux vaut à Paris VIII un lieu abandonné, inutile, qu’un lieu fait par et pour tous.

A sa création, cette université, baptisée alors « université de Vincennes » , était pourtant censée être un lieu expérimental et alternatif. D’expérimental, il ne reste qu’une exposition sur « l’esprit de Vincennes » et l’histoire de l’université… Cette exposition, située en face du lieu récupéré, souligne un peu plus que pour la direction, les pratiques alternatives à Paris VIII ne sont plus admises qu’en photo.

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 18:19

Dans une vidéo appellant à la manifestation d'extrême droite du 9 mai, les fafs ont cru bon d'utiliser des images de luttes sociales... Sud-Rail et la CGT Continental Clairoix, dont les luttes figurent sur cette vidéo, ont écrit un communiqué commun pour balayer cette tentative de récupération, et, appellant à la manifestation antifasciste, ont rappellé aux fachos que nos luttes et leurs obsessions sont définitivement antagonistes !

No pasaran !

 

 

 

Voir le communiqué sur le site de solidaire

 

Fédération des syndicats SUD-Rail
Syndicat CGT Continental Clairoix


Nos grèves et manifestations ne sont pas récupérables par les fascistes ! 


Des groupes d’extrême-droite diffusent sur Internet une vidéo d’appel à une de leur initiative raciste et fasciste, utilisant de nombreuses images de manifestations sociales, notamment de cheminots et des Continental.

Cette manipulation montre que l’extrême-droite recherche un alibi « social » à ses manoeuvres démagogiques et dangereuses.

Dans le même temps, ces groupes multiplient les agressions racistes, les attaques envers des militants du mouvement social. La banalisation du racisme dans le discours d’une droite décomplexée, les dérapages verbaux d’élus ou de leaders politiques ont remis en selle et légitimé une mouvance politique que certains croyaient au bord du gouffre mais qui aujourd’hui s’exprime avec plus de virulence encore dans le discours comme dans les actes. Les dérapages racistes se succèdent, la traque des sans papiers s’intensifie et les pressions s’accentuent afin de criminaliser la solidarité. Il faut dénoncer la lepénisation des esprits et l’offensive patronale contre le mouvement social, qui font toutes deux le lit du fascisme.

La crise sociale offre un terreau propice aux tenants du « chacun pour soi », aux replis communautaires et identitaires. L’extrême droite a toujours prospéré sur la misère et le chômage de masse. Les plans de licenciements qui se succèdent, les délocalisations lui offrent un contexte fertile. Les classes populaires payent encore et toujours l’addition des crises financières et capitalistes.

Lutter contre les offensives patronales, contre la casse des acquis sociaux (retraites, sécurité sociale), c’est aussi lutter contre l’extrême droite. Tout comme lutter aux côtés des franges les plus précaires du prolétariat : les travailleur/ses sans papiers, les chômeurs/ses, les salarié-e-s menacé-e-s de licenciement…

Luttons tous ensemble pour que demain ne soit pas pire qu’aujourd’hui !

Nos grèves et manifestations n’ont rien de commun avec ceux qui distillent la haine, la division, le culte du chef, le rejet des droits de l’Homme, …

Ensemble, et avec d’autres forces syndicales, associatives, politiques, nous participerons à la manifestation antifasciste, le 9 mai à Paris.

13 avril 2010

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans On aime
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:18

Article publié sur l'édition en ligne de Barricata

 

People---baby.jpg

Christophe Durieux est un patron qui se dit progressiste.

Il anime la société People and Baby: 80 crèches d'entreprises et de collectivités au compteur.

1000 salarié-e-s.

Pas de syndicats... sauf que depuis peu la CNT (anarcho-syndicaliste) s'est établie dans ce temple de la gestion sociale mâtinée de paternalisme et de libéralisme.

Le patron progressiste n'a pas aimé que ses salariées de la halte-garderie Giono (XIIIe arrondissement, Paris) se mettent en grève le 2 mars pour réclamer des augmentations de salaires et de meilleures conditions d'hygiène.

Le patron progressiste les a toutes mises à pied, puis en a licenciées trois pour "insubordination". Mais il a dû réintégrer la représentante de la section syndicale (RSS), une travailleuse protégée.

Depuis plusieurs semaines, les salariées en grève et les licenciées rappellent au patron le sens du mot "collectif".

Diffusions de tracts, occupations, manifestations et autres formes de protestation se multiplient.

Tout est là:
http://peopleandbaby-enlutte.over-blog.com/

Les salariées et les licenciées de People and Baby ont besoin de votre aide logistique, politique et financière.

C'est nous qui travaillons, c'est nous qui décidons!

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 15:07

manif-antifasciste-9-mai--2009-copie-1.jpg

 

Le 9 Mai: Riposte sociale antifasciste!

Depuis de trop nombreuses années, l'extrême droite radicale parisienne tente, avec plus ou moins de succès, de se réunir le 9 mai dans les rues de Paris, au prétexte de la mort d’un de ses militants en 1994. Depuis sept ans, nous nous mobilisons contre cette présence dans la rue.
De manifs en concerts, de rassemblements de solidarité internationale en défilés à la mémoire des résistants de la Seconde Guerre mondiale, nous avons affirmé une présence antifasciste dans les rues.
Comme rien n'est jamais gagné, cette année encore, nous serons présents le 9 mai pour signifier à l'extrême droite que, quel que soit son mode d'expression, par la rue ou par les urnes, nous serons toujours là pour l'empêcher d'agir
.

Le dernier scrutin a mis en évidence le maintien électoral du Front National. Dans le même temps l'activisme de l'extrême droite radicale prospère. Les agressions racistes (comme à Chauny, dans l'Aisne), les attaques envers des militants du mouvement social (comme à Lyon en mars) sont désormais légion. Les sirènes médiatiques se sont tues et pourtant, il est aujourd’hui plus que temps de réagir et d'engager une riposte antifasciste large et unitaire. La banalisation du racisme dans le discours d’une droite décomplexée, les dérapages verbaux d'élus ou de leaders politiques ont remis en selle et légitimé une mouvance politique que certains croyaient au bord du gouffre mais qui aujourd’hui s'exprime avec plus de virulence encore dans le discours comme dans les actes.

Non à la lepénisation des esprits !
Si nous nous mobilisons, c'est parce que cela fait trop longtemps que la parole raciste s'est libérée en France : la droite au pouvoir et la gauche qui prétend la combattre se sont accaparé de façon plus ou moins décomplexée les idées de l'extrême droite.
Les dérapages racistes se succèdent jusqu'à ne choquer plus grand monde. La traque des sans papiers s'intensifie et les pressions s'accentuent afin de criminaliser la solidarité. Le faux débat sur l'identité nationale a achevé de légitimer le discours que professe le Front national depuis 40 ans.
Si s'opposer à la présence de l'extrême droite dans la rue reste à nos yeux une nécessité, il faut dans le même temps dénoncer la lepénisation des esprits et l'offensive patronale contre le mouvement social, qui font toutes deux le lit du fascisme.

La crise sociale terreau de l'extrême droite
La crise sociale offre un terreau propice aux tenants du « chacun pour soi», aux replis communautaires et identitaire. L'extrême droite a toujours prospéré sur la misère et le chômage de masse. Les plans de licenciements qui se succèdent, les délocalisations lui offrent un contexte fertile. Les classes populaires payent encore et toujours l'addition des crises financières et capitalistes.
Lutter contre l'extrême droite, c'est aussi lutter contre les offensives patronales. C'est se battre contre la casse des acquis sociaux (retraites, sécurité sociale) hérités des luttes sociales et de la Résistance. C'est lutter aux côtés de la frange la plus précaire du prolétariat, les travailleurs sans papiers. C'est enfin lutter tous ensemble pour que demain ne soit pas pire qu'aujourd'hui!

Un combat internationaliste
Nous défilerons ce 9 mai en hommage aux combattants de l'Espagne de 1936 et de la Resistance, et à ceux de toutes les luttes anticolonialistes et anti-impérialistes: celles de Yen Bai de Sétif et de Guelma.
Nous marcherons en souvenir de toutes les victimes de l'extrême-droite, tels qu'Ibrahim Ali ou Brahim Bouarram, assassiné en marge d'un défilé du Front National.

Ensemble renvoyons le fascisme dans les poubelles de l'Histoire!


MARCHE ANTIFASCISTE UNITAIRE
Dimanche 09 mai 2010 à Paris
RDV à 14h au Métro Belleville


Premiers signataires :
 
Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA), Alternative Libertaire (AL), Association des Marocains de France (AMF), Confédération Nationale du Travail - région parisienne (CNT-RP), Fédération Anarchiste (FA), Fédération Syndicale Etudiante (FSE), Mouvement des Quartiers pour la Justice Sociale (MQJS), Ras l'front Marne la Vallée (Rl’F-MLV), SCALP, Sud Etudiant, SUD ISS Logistique & Production, United Tekno against Racism et Fascism


Plus d'infos :

 http://9mai.samizdat.net

 

 

 

 

Le 8 Mai :

 Débat : Combattre l’extrême droite sur le terrain le social : Pourquoi ? Comment ?


Dans le cadre d’un week end de mobilisation organisé par plusieurs structures antifascistes qui culminera avec une marche à travers Paris le 9 mai, nous vous invitons à un débat le samedi 8 mai. Alors que l’enracinement électoral du Front national dans des régions ouvrières se poursuit sur fond de licenciements et de délocalisations, que des groupuscules fascistes multiplient dans certaines villes les agressions racistes ou s’en prennent aux luttes sociales, quelle est la réalité de l’extrême droite aujourd’hui en France ?
Dans un contexte d’offensive contre les acquis sociaux, où patronat et gouvernement veulent faire payer la crise aux classes populaires, l’extrême droite entend prospérer en occupant le terrain social. Comment construire une riposte du mouvement social pour s’y opposer et recréer une solidarité de classe face aux divisions entretenues par ceux qui dirigent et exploitent ?

 

INTERVENANTS :

- Karim Chafi : acteur associatif de Chauny (Aisne)
- Un militant du mouvement social lyonnais
- Didier Bernard : Délégué syndical CGT & membre du comité de lutte CONTINENTAL



Samedi 08 mai 2010 à 15h
au Salon du livre libertaire / espace des Blancs Manteaux
48 rue vielle-du-temple - Paris au Métro Hotel de Ville


Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 14:35

Le Collectif Contre Culture est une structure bénévole et militante qui organise chaque mois un concert de soutien.

Ce mois-ci - demain - ce concert se fera dans le cadre de la campagne 2010 pour la libération des prisonniers d'action directe.

 

Au programme :

 

Projection d'extraits de "Retour sur mon parcours militant", dernier entretien avec Joëlle Aubron + projection d'un entretien réalisé dans le cadre de la campagne avec Miguel Benasayag sur le thème de "la légitimité de la lutte armée". Débat avec les collectifs de soutien et concerts avec :

MOPISH MOMENT
(Dub punk reggae hardcore/Bordeaux)

RENE BINAME
(anarcho punk disco song / Belgie)

AU CICP, 21 ter rue Voltaire, 75011 PARIS - METRO NATION
17H à 22H précises ! PAF : 5 zéros - PAS DE VERRES !!! Et merci de laisser TOUS vos zanimals à la maison...

 

Le Blog du collectif contre-culture

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 10:46

 

pub-site-antifasrusses-copie-1.jpg


Depuis 2006, des membres du Scalp Paris ont initié une campagne de solidarité avec les antifascistes russes, en collaboration avec le collectif SRA (Solidarité Résistance Antifa) et d'autres organisations libertaires : manifestations ou rassemblements devant l'ambassade russe, projection-débat, concerts de soutien, tournée d'informations sur la situation en Russie...

Ce site vise à la fois à prolonger ce travail d'information sur la situation de la lutte antifasciste en Russie, et aussi à regrouper les initiatives d'actions de solidarité organisées ici pour les soutenir.

 

Le site de solidarité avec les antifascistes russes

 

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Russie
commenter cet article