Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 10:56

Le premier juillet, à 9h, devant la 2e chambre du tribunal correctionnel de Paris, trois antifascistes parisiens passeront devant la justice, soupçonnées d’avoir participé en mai 2008 à des actions antifascistes contre un meeting du groupuscule néofasciste les Identitaires.

Les faits incriminés (des graffitis...) ne peuvent en rien expliquer l'acharnement policier et judiciaire dont ils sont victimes : perquisitions, gardes à vue prolongées, écoutes téléphoniques…

L'importance des moyens policiers déployés (mobilisation d'une dizaine de fonctionnaires pendant 4 mois, technologies de repérage des téléphones portables et d’Internet, relevés d'empreintes ADN…) montre que l’essentiel est ailleurs, comme dans la répression qui s’est abattue sur certains individus mobilisés aux côtés des sans- papiers : recueillir de l’information sur les milieux politisés, donc dangereux du point de vue policier, et intimider les individus engagés pour un changement social radical.

Cette vague de répression s’inscrit dans une politique globale, à l’œuvre dans tous les pays de l’Union européenne, aux Etats-Unis ou en Russie. Une politique de longue haleine à laquelle la droite comme la gauche françaises ont contribué ; une politique sécuritaire, où la moindre différence, sexuelle, culturelle, sociale ou politique, peut devenir a priori suspecte. Les lois sécuritaires qui donnent toujours plus de pouvoir aux forces de répression, l’assimilation absurde de toute lutte sociale à un terrorisme fantasmé qui sert de prétexte au renforcement d’un véritable terrorisme d’Etat, mais aussi les différentes mesures qui accroissent le pouvoir du patronat au détriment de travailleurs précarisés, toutes ces mesures ont le même but : insécuriser la population pour mieux sécuriser l’ordre social capitaliste et étatique. Ce procès nous rappelle que l’antifascisme est une lutte qui se mène sur deux fronts : contre les mouvements d’extrême droite et néofascistes, mais aussi contre l’Etat qui ne s’est jamais privé d’instrumentaliser le fascisme ou d’emprunter ses techniques pour assurer la stabilité de l’ordre social. Il nous rappelle que l’Etat de droit est, aujourd’hui comme toujours, subordonné à la raison d’Etat, que les promesses du libéralisme valent moins que les intérêts du capitalisme ou la stabilité de l’ordre social et étatique, que la police l’emporte encore et toujours sur la justice

Ni prison, ni répression n’arrêteront nos rébellions ! Autonomie pour toutes et tous !


Le mercredi 1er juillet à 9h, en soutien avec les antifascistes criminalisés,

Toutes et tous à la 2e chambre du tribunal correctionnel de Paris !

 

Scalp-Reflex Paris

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Communiqués
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 23:37



Rencontre – présentation autour du projet ZELDA

 

En route pour un projet alternatif et autogestionnaire en milieu urbain!!!

 

Si tu veux avoir ton mot à dire sur ton lieu de vie, d’activité ou d’habitat, briser l’isolement des individus et réinvestir l’espace urbain plutôt que de le laisser aux promoteurs et aux institutions ;

 

Si tu penses qu’il faut entraver la spéculation immobilière, combattre la privatisation de nos vies et recréer du lien social dans nos quartiers ;

 

Si tu es prêt(e) à t’impliquer dans la construction d’un projet concret d’alternative et de lutte subversive inscrit dans la durée ;

 

Si tu penses que l’autogestion est une utopie vivante et réaliste qu’il appartient à chacun(e) d’entre nous de faire vivre au quotidien ;

 

Alors tu es fait(e) pour ZELDA et ZELDA est fait pour toi !

 

Envie d’en savoir plus, de rencontrer les membres du projet, ou tout simplement de discuter des alternatives et des luttes urbaines ?

 

 

Rejoins-nous le jeudi 18 juin à partir de 19h!

 

CICP, 21ter rue Voltaire, Métro Nation ou Rue des Boulets

 

 

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 00:05
Publié le 1er juin 2009, mise à jour le 2 juin 2009
par REFLExes

Dimanche 31 mai, les militants et le service d’ordre de la liste « antisioniste » (les militants du Parti Anti Sioniste, d’Egalité et Réconciliation, Charles-Alban Schepens et ses hools d’extrême droite du PSG) soit une soixantaine d’individus, ont attaqué massivement une vingtaine de militants et sympathisants antifascistes du XXème arrondissement sur le marché Pyrénées. Bien que présents avec les têtes de liste (Dieudonné, Alain Soral, Yahia Gouasmi, Francesco Condemi...) leur intention n’était visiblement pas politique. Au vu du matériel sorti dès leur arrivée sur le marché (barres de fer, gaz lacrymogènes, casques de moto etc… ) et de l’attitude des dits individus, il ne fait aucun doute qu’ils cherchaient à en découdre sous le regard complice et complaisant des caméras de France 3. Il s’agissait sans doute pour Soral et ses amis de prendre leur revanche sur leur déroute du 24 janvier 2009 : ils avaient alors été chassés d’une manifestation parisienne en soutien au peuple palestinien. Soral, comme à son habitude, les premiers coups à peine échangés, a pris la poudre d’escampette laissant derrière lui un Dieudonné hilare, grimaçant, mais hors de portée de ses opposants. Il ne restait dès lors plus que le vieux leader du PAS, Yahia Gouasmi, pour mener les troupes à l’assaut, entouré de ses nombreuses fidèles cinéastes amateurs (maîtrisant parfaitement l’Art du montage vidéo, elles sortiront, à n’en pas douter, très prochainement une production relatant une toute autre version des faits).

La composition de cette liste ayant déjà été maintes fois commentée, nous rappellerons simplement ici le parcours de certains de ses membres, démontrant ainsi clairement qu’il ne s’agit pas d’une liste antisystème mais bien d’une liste antisémite et d’extrême droite.

Prenons par exemple Mickael Guerin, ex-secrétaire régional du Front National de la Jeunesse Rhône Alpes. Le 18 avril 2009, il était encore aux cotés de Jean-Marie Le Pen à Annecy, pour le lancement de la campagne du vieux leader frontiste.

M. Guerin et L. Le Marinier, responsable national FNJ, au 1er mai 2008

Il est également le responsable de la section Savoie d’Egalité et Réconciliation, dont le logo est celui des nationaux-bolcheviques : un aigle impérial tenant dans ses serres une faucille et un marteau. Rien de très étonnant quand on sait que Michael Guérin a commencé à militer chez les Jeunesses Identitaires avant de prendre la tête de Jeune Dissidence, la structure jeune du Réseau Radical de Christian Bouchet, qu’il a aujourd’hui quittée. Il signait alors ses articles sous le pseudo Michel Ferrari.

Parlons ensuite de deux franc-tireurs issus du Renouveau Français : Emmanuelle Grilli, ancienne militante du RF, écartée suite à son ralliement à la liste Dieudonné-Soral et Charles Alban Schepens. Celui-ci, bien que n’étant plus adhérent au Renouveau Français, demeure un sympathisant très proche de ce mouvement [1]. Il est le président d’une association satellite, la Fraternité-Franco Serbe, FFS, (dont la marraine n’est autre que Jany Le Pen et dont le but explicite est d’apporter un soutien aux Serbes du Kosovo dans le conflit qui les oppose aux musulmans albanophones de cette région [2]). Présent systématiquement à toutes les « sorties » du RF dans la rue, le plus souvent au côté de son grand ami Thibaud de Chassey, Charles Alban est un sacré personnage : Ce catholique traditionnaliste était l’animateur du « Groupe Nationaliste Bourgogne » à la fin des années 1990, dont le logo faisait alors clairement référence au rexisme de Léon Degrelle. Il fut ensuite secrétaire départemental puis régional du FNJ Bourgogne. Charles Alban sera encore candidat FN en Saône-et-Loire aux élections régionales de mars 2004. FNJ Bourgogne Fréquentant la tribune Boulogne du Parc des Princes (où il vend des écharpes pour financer la FFS et recruter ses hommes de main), il ne rechignait pas à faire la protection rapprochée de Soral, en compagnie de deux anciens leaders du GUD et apporter un soutien actif à Kémi Séba lors de ses nombreux procès et conférences de presse. Le tout entre deux repas servis dans son restaurant du Ve arrdt de Paris, Au doux raisin, qui lui sert à écouler les vins qu’il commercialise sous l’enseigne Sanguis Terrae !

 

Pour continuer, inutile de nous étendre sur le cas Cotten, nous l’avons déjà traité par ailleurs.

 

Enfin pour terminer, rappelons que cette liste est soutenue officiellement par le Parti Solidaire Français (anciennement Droite Socialiste), dont les membres s’étaient rendus célèbres en 2008 lors d’une fusillade contre de jeunes immigrés.

Cette liste est donc tout sauf antisystème : un agglomérat d’antisémites, de néo-fascistes et de paranoïaques. Le cirque médiatique orchestré autour de la possible interdiction de la liste par Guéant et Dati aurait pu nous faire perdre de vue l’essentiel : Dieudonné, Soral et toute la bande ne sont que les idiots utiles de Sarkozy et de l’UMP. En multipliant les provocations antisémites, sous couvert d’antisionisme, Dieudonné, Soral et tous leurs amis volent la place, encore chaude, d’antisémites notoires et infréquentables qu’occupait jusqu’alors le parti de Jean-Marie. Avec cette divine surprise à sa droite, le parti du vieux leader frontiste se lave les mains de la perte du rôle qui lui était dévolu. Ce n’est pas un hasard : les prochaines élections, les régionales, se dérouleront en 2010, et le travail que la liste antisioniste avec l’aide de Sarkozy, est en train de réaliser n’est ni plus ni moins que la dédiabolisation pure et simple du FN sur la question de l’antisémitisme. Grâce à eux, pour l’élection des présidents des conseils régionaux, l’UMP pourrait ainsi passer, tout en douceur, sans esclandre, des accords électoraux avec un FN jugé respectable en comparaison à la liste antisioniste.

Leur nombre leur a permis dimanche d’avoir un relatif dessus sur le plan physique. Ils doivent évidemment savoir que nous n’oublions jamais rien, ce site en est la preuve, et que la revanche vient à qui sait attendre... Même longtemps.


[1] Rappelons pour ceux qui croiraient que le Renouveau Français (et Schepens) défend la cause palestinienne que cette organisation est en excellent terme avec les Jeunesses Libanaises Chrétiennes emmenées par Tony Baroud et qui représentent en France les thèses phalangistes les plus ultra, dont les Palestiniens ont pu subir les conséquences dans leur chair par le passé

[2] Pas avares d’une contradiction près, les amis de Charles Alban ne cessèrent de traiter leurs opposants de dimanche d’islamophobes !!!

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 22:18
Lutte fondatrice des Scalp et du Réseau No Pasaran, l'antifascisme a connu depuis
20 ans bien des mutations, et bien des récupérations. De l'antifascisme radical à
l'antifascisme « républicain », le mot a servi à désigner tant de réalités différentes,
parfois même antagonistes, qu'il a fini par perdre toute substance. Aujourd'hui que
l'antifascisme ne fait plus recette dans les médias et pour la classe poltique, que
l'extrême droite a été déclarée morte, il nous a semblé intéressant de proposer
notre vision de l'antifascisme, à travers son histoire récente et surtout le
témoignage de celles et ceux pour qui, aujourd'hui encore, la lutte antifasciste
demeure nécessaire et constitue un projet politique plus dense que l'image que
beaucoup s'en font. C'est pourquoi ce dossier s'articule principalement autour des
pratiques de la lutte antifasciste :
- l'information, à travers l'expérience du collectif REFLEXes,
la confrontation, à travers les témoignages de groupes antifascistes d'aujourd'hui ;
- la solidarité, à travers un rappel de la répression qui frappe le mouvement .
Bonne lecture !


Télécharger le dossier en PDF

Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 11:14
Repost 0
Published by SCALP-REFLEX
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 16:15
Communiqué du SCALP-REFLEX Paris, de la CNT, Alternative Libertaire, Fédération Anarchiste, NPA, RLF-MLV, MQJS.



Ce 9 mai 2009, près de 500 antifascistes radicaux ont défilé à Paris en hommage à la Résistance. De la place Rol-Tanguy jusqu’à Montparnasse, en passant par le boulevard Arago, le cortège compact et dynamique s’est arrêté à plusieurs reprises pour écouter des interventions rappelant l’histoire de la Résistance et la collaboration des autorités françaises avec l’occupant nazi. Nous voulions également par cette manifestation occuper la rue là où l’extrême droite radicale française avait pris l’habitude de défiler ces dernières années en toute impunité. Et pour la première fois, les fachos, découragés par notre mobilisation et victimes du vide politique qui sévit dans leurs rangs, ont dû se contenter d’une messe dans une église catholique intégriste au lieu de leur traditionnel défilé du 9 mai.

Notre manifestation était la conclusion d’un week-end d’actions en résistance à l’extrême droite et aux politiques d’État de droite ou de « gauche » qui mettent en pratique nombre de leurs idées. Le 8 mai au soir, le concert organisé par United Underground, qui a rassemblé plus de 700 personnes, a permis de collecter des fonds importants en soutien aux détenus sans-papiers de Vincennes. Quant au débat du 9 mai, qui a précédé notre manifestation, il a été l’occasion, pour un large public rassemblant tous les âges, de rencontrer des figures du combat antifasciste (combattant FTP, résistant antifranquiste).

À l’heure où toute forme de résistance sociale est criminalisée, nous voulions rendre hommage à ceux qui ont lutté avant nous pour renverser ce système qui a été le terreau du fascisme : notre initiative a été couronnée de succès. Nous n’en resterons pas là !

 

9 mai 2009

 

 

NO PASARAN Présent!

(SCALP-REFLEX, SCALP Strasbourg, SCALP Mulhouse, SCALP Dijon, SCALP Nîmes, SCALP Lille...)


Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Communiqués
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 12:01
A partir de 18h au CICP (21ter rue Voltaire, métro Nation ou Rue des Boulets), jusqu'à 22h



Débat "Retour sur la mobilisation anti-OTAN de Strabourg"

Suivi d'un concert avec:

DTC (anarcho-punk - Maloka Crew - Dijon)

Tulamort
(street punk hardcore - Paname)

Guarapita (ska punk - Paris Caracas)


PAF 5 euros
Pas de verre!!! (préférer les bouteilles en plastique)
Prière de laisser les amis à 3,4 ou 5 pattes à la maison
Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 10:29
Alors que le gouvernement et en premier lieu la ministre de l'intérieur cherche à stigmatiser les personnes qui décident de manifester masquées,  ceci afin de valoriser ainsi les organisations "responsables," celles qui jouent le jeu du « dialogue social » et ne cautionnent pas les agissements des "provocateurs," qui ne séquestrent pas les patrons, qui ne font pas éclater leur colère par la violence. Nous avons voulu, par cette action, rappeler que nous ne laisserons intimider par ce cirque sécuritaire.
Ni prison ni répression n'arrêterons nos rébellions!
La peur doit changer de camp!

Statue au RER Port Royal à Paris, 1er mai 2009.





Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Communiqués
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 18:22
mardi 28 avril 2009: 

Un an après l’agression violente de plusieurs personnes à la sortie d’une conférence sur Georges Habache et la Palestine au Centre International de Culture Populaire (CICP) à Paris, des membres la LDJ récidivent, et agressent à nouveau en marge d’une soirée organisée mercredi 22 avril par les militants de l’association Génération Palestine.

(...) Lire la suite -> http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article437

A lire également: le communiqué de Génération Palestine
Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Infos
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:17
Cette année, voici le programme: c' est ici.

Solidarité avec les antifascistes russes, 9 mai 2008.



Enterrement du fascisme le 9 mai 2006.





Repost 0
Published by SCALP-REFLEX - dans Les évènements
commenter cet article